Nature au village

La thématique de la nature au village correspond tout à fait aux enjeux d'un parc naturel régional : concerter les différents acteurs (privés, communes), les motiver à agir et leur offrir un encadrement pour permettre à la biodiversité de se développer dans nos villes et villages. Depuis 2016, le Parc Chasseral mène des actions concrètes pour favoriser la biodiversité en zone bâtie (pose de nichoirs, plantation de haie et verger, etc.) et travaille à l’élaboration d’une stratégie globale sur le long terme qui regroupe les thèmes suivants :
  1. Jardins et espaces verts

Suivant le modèle de la Charte des jardins et des actions de la Fondation nature et économie, le Parc encourage et accompagne les propriétaires privés, les communes et les autres partenaires à réaliser des mesures favorables à la biodiversité. Le remplacement d’une haie de thuya par des arbustes indigènes, la fauche tardive d’un bord de route, la plantation de fleurs mellifères ou l’abandon des herbicides dans son jardin sont de bons exemples des mesures concrètes à faire autour de chez soi.

Votre personne de contact: Romain Fuerst, +41 (0)32 942 39 49.

  1. Hirondelles et martinets

Les hirondelles et les martinets sont intimement liés à l’homme puisque ces espèces ont besoin de nos maisons pour faire leurs nids et d’espaces naturels dans les villages leur permettant de trouver des insectes pour se nourrir. Pour les favoriser, le Parc peut s’appuyer sur un « réseau hirondelles », constitué de bénévoles passionnés, qui peuvent être ponctuellement mobilisés pour répondre aux questions concernant les hirondelles, ou pour des actions plus concrètes de construction, de pose et de nettoyage de nichoirs. Le Parc s’occupe de la coordination de ce groupe dans un projet commun avec le Parc du Doubs et assure également la transmission des données à la Station ornithologique.

En agissant en faveur des hirondelles et martinets, le Parc souhaite aussi sensibiliser les enfants en priorité. Des recensements à l’échelle des villages sont organisés en partenariat avec les écoles.

Votre personne de contact: Romain Fuerst, +41 (0)32 942 39 49.

  1. Chauves-souris

En collaboration avec les centres de coordination pour la protection des chauves-souris des cantons de Bern et Neuchâtel (CCO), le Parc est actif pour la sensibilisation du grand public. Organisée par le Parc, la nuit des chauves-souris permet de sensibiliser petits et grands.

Une colonie de chauves-souris chez vous ? Le Parc peut vous conseiller en particulier en cas de travaux sur les toits, afin d’agir au plus proche des besoins de ces espèces protégées. Le Parc peut participer au financement pour un aménagement en faveur des chauves-souris.

Votre personne de contact: Romain Fuerst, +41 (0)32 942 39 49.

  1. Aménagement du territoire

Le diagnostic de l’infrastructure écologique réalisé en 2016 et 2017 a permis entre autre de fournir des cartes par communes  proposant des mesures concrètes en faveur de la biodiversité. Le Parc met ces cartes à disposition et peut aider les communes afin de les intégrer dans les phases de révision des plans d’aménagements locaux et leur mise en œuvre.

Votre personne de contact: Romain Fuerst, +41 (0)32 942 39 49.