Respecter c’est protéger (hiver)

La faune sauvage est fragilisée en hiver par les conditions climatiques. Les déplacements et la recherche de nourriture sont épuisants. Le Parc Chasseral rappelle la nécessité de respecter la nature et la faune sauvage, avec quelques règles simples à respecter.

En hiver, les déplacements dans la neige sont coûteux en énergie pour la faune sauvage, et la nourriture se fait rare. Chaque dérangement humain, notamment via nos loisirs, représente un stress conséquent pour les oiseaux comme pour les mammifères de nos régions. Et la pression humaine sur les espaces sauvages est toujours plus forte.

Les recommandations sont simples mais primordiales pour assurer la survie de ces espèces, dont certaines sont menacées. Chacun peut y contribuer en suivant ces règles très faciles à appliquer :

  • Respecter les zones de tranquillité et les sites de protection de la faune
  • Rester sur les sentiers balisés, suivre les itinéraires recommandés et renoncer à « faire sa trace »
  • Eviter les lisières et les surfaces non enneigées
  • Tenir son chien en laisse

En plus de mesures concernant les accès à certains de ces lieux de détente, coordonnées avec les communes concernées, le Parc Chasseral installe chaque hiver, depuis 2020, des bâches de sensibilisation pour diffuser ces informations, qui relaient la campagne nationale « Respecter c’est protéger », aux départs des itinéraires de randonnée hivernale. 

Des panneaux sont également installés aux limites des nouvelles zones de tranquillité de la faune par les autorités en charge de leur gestion. Dans le secteur du flanc sud du Chasseral, il n’est ainsi plus possible de tracer ses propres itinéraires.

Des amendes pourront être infligées aux contrevenants par les gardes-faune et la police cantonale. La règle est la même pour le secteur de la Combe-Grède, un district franc placé de longue date sous la loi fédérale.